Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaire
Inscription-bachelor

Quel bachelor choisir ?
Les choix qui s'offrent à vous...

Les métiers des sciences et des technologies

Découvrir les métiers des sciences et des technologies

Coup de projecteurs sur le parcours des stars...

Coup de projecteurs sur
le parcours des stars...

Zoom sur les secteurs qui recrutent...

Zoom sur les secteurs qui recrutent...

Accueil > Emploi Jeunes Dip' > Les techniques de recherche d'emploi > Les réseaux sociaux, un must pour être recruté

Les réseaux sociaux, un must pour être recruté

Olivier Fécherolle, directeur général du réseau social professionnel Viadeo, aborde les grandes tendances du recrutement sur les réseaux sociaux et dévoile quelques astuces pour maximiser ses chances d'être recruté par ce biais.

Viadeo, réseau social professionnel
Le réseau social professionnel Viadeo comprend plus de 50 millions d'inscrits à travers le monde.

Est-ce possible de se faire recruter sur les réseaux sociaux ?

Olivier Fécherolle, Directeur général stratégie et développement de Viadeo
Olivier Fécherolle, Directeur général
stratégie et développement de Viadeo

"Non seulement c’est possible, mais c’est désormais une réalité. Aujourd’hui, les réseaux sociaux, et notamment les réseaux sociaux professionnels, font partie intégrante du processus d'embauche, et sont même devenus un must pour être recruté !

Quand on est à la recherche d’un emploi, il faut désormais y être, et être bien entendu présent ailleurs, car il est nécessaire de multiplier les actions et les supports. De ce fait, c’est un outil supplémentaire dans sa recherche, un outil complémentaire à d’autres supports permettant d’avoir une meilleure visibilité.

Pour cela, il faut d’abord trouver l’offre, puis le réseau social professionnel peut aider dans la phase suivante : la phase de renseignement et de documentation. Toutes les informations recueillies vont ainsi permettre au candidat d’adopter une meilleure posture.

De plus, tous les professionnels actuellement en poste ont intérêt à aller sur un réseau social professionnel. En effet, les dernières études montrent qu’un jeune diplômé va travailler, durant sa carrière professionnelle, dans 12 voire 13 entreprises. Il faut donc se préparer et se dire que, à un moment ou à un autre, on va repasser par la case 'Marché du travail'. Le réseau social permet ainsi d’être en permanence visible, d’agir sur sa réputation et d’être soi-même intégré au sein d’un réseau de contacts permettant d’attirer de possibles offres, avec du networking actif qui va permettre d’obtenir de la crédibilité et générer des opportunités de recrutement."

Est-il devenu indispensable d’être présent sur ces réseaux ?

"Pour certains types de profession, c’est en effet quasiment indispensable d’être présent sur plusieurs réseaux sociaux. C’est, par exemple, le cas de certaines professions intellectuelles supérieures, de cadres dans le secteur commercial, dans le marketing, et bien entendu toutes les fonctions orientées dans le numérique et le digital. Il y a, de ce fait, toute une tranche de la population active pour laquelle c’est désormais indispensable.

C’est également devenu un outil de travail au quotidien. A tel point qu’aujourd’hui, en étant absent des réseaux sociaux, un recruteur peut possiblement se dire qu’on n’utilise pas tous les outils et tous les atouts qui sont à notre disposition… C’est un peu comme ne pas avoir de téléphone portable !"

Comment maximiser ses chances d'être recruté sur les réseaux sociaux ?

"Un réseau social professionnel est quelque chose qui se construit progressivement, et il faut le faire le plus tôt possible. D’autant que les jeunes générations, les "digital natives", sont de plus en plus à l’aise avec ces technologies. Le fait d’arriver en entreprise, dans le cadre d’un premier stage, constitue ainsi une parfaite amorce de la construction d’un premier réseau social professionnel.

Après, au niveau du profil, il faut le remplir avec les stages, les compétences développées, mettre une photo professionnelle, avec un titre parlant pouvant reprendre le titre que l’on souhaite occuper,…"

Comment sortir du lot et faire la différence grâce aux réseaux sociaux ?

"Il y a certaines spécificités, propres à chaque réseau social, permettant de se distinguer positivement. Par exemple, pour les profils Viadeo, il existe plusieurs fonctions, comme le parcours ou l’activité sur Viadeo, qui est un résumé de son activité : article consulté, partagé, groupes auxquels vous avez adhéré…"

Comment anticiper les tendances de demain, en terme de recrutement, sur les réseaux sociaux ?

"L’une des tendances qui vient d’arriver et qui devrait fortement se développer, c’est l’arrivée des entreprises en tant que personne morale sur les réseaux sociaux. Auparavant, elles étaient présentes sous la forme d’une somme de personnes, elles vont désormais être présentes sous une seule étiquette entreprise. D’autant que de plus en plus d’entreprises font du community managent."

Selon vous, au niveau du recrutement, quels sont les points forts et les points faibles des réseaux sociaux les plus utilisés en France, à savoir Facebook et Twitter ?

"Facebook est le réseau social surpuissant, un média considéré comme tel avec des entreprises présentes dans une logique médiatique. Facebook est, de ce fait, un bon moyen d’information. Mais les profils des personnes inscrites sont majoritairement personnels, même s’il y a certains professionnels ou encore que d’autres fusionnent leur profil professionnel et personnel.

Twitter est, lui, un super outil de veille pour savoir ce qu’il se passe dans une entreprise ou un secteur d’activité. Mais on ne voit et ne connaît pas grand-chose de vous… Pour autant, cela peut marcher pour diverses professions, comme le community management ou les métiers du digital. Pour d’autres, ce peut être très aléatoire !"

Propos recueillis par Julien Pompey, OrientationsJeudi 10 Janvier 2013